Guides

Quels conséquences pour un apnée du sommeil chez un bébé

Quand le bébé dort, il ronfle. Sa respiration est irrégulière et saccadée, s’arrêtant quelques secondes. Bien sûr, cela peut vous inquiéter, car il n’a pas de rhume… Le risque peut survenir entre deux et six ans. Les pauses de respiration fréquentes durant le sommeil,  les ronflements sont les symptômes principaux de l’apnée d’un nourrisson. Une  pathologie est nocive pour la santé et le développement de l’enfant, si le syndrome est suspecté, il est nécessaire de consulter le médecin. L’aide médicale peut identifier l’apnée du sommeil, évaluer la gravité et commencer le traitement si nécessaire. On décrive  les signes de cette maladie de respiratoire, leurs causes, risques et solutions.

Symptômes chez les enfants

 Le SAOS (syndrome d’apnées obstructives du sommeil) chez un bébé s’indique par des suspensions respiratoires qui se produisent nombreuse fois pendant la nuit. Lors de chaque apnée, la circulation de l’air s’arrête quelques secondes. Un apport insuffisant d’oxygène au corps exerce une pression négative sur le cœur et le cerveau. La respiration d’un petit enfant est bruyante. Son sommeil est agité, interrompu par de brefs réveils qui lui permettent de reprendre son souffle. Il a également des sueurs nocturnes, c’est-à-dire une transpiration excessive la nuit.

D’autres symptômes sont aussi caractéristiques de l’apnée du sommeil. En grandissant, l’enfant se déplore de maux de tête. Celui-ci respire fréquemment par sa bouche. Il est parfois hyperactif, irritable, irritable ou somnolent. Parce que son sommeil à la nuit n’est pas un sommeil réparateur, celui-ci s’endort aisément  pendant la journée.

Causes chez l’enfant

L’apnée sommeil est les troubles de la cadence respiratoire qui survient durant le sommeil. Au moment de l’inspiration, la circulation de l’air (voies aériennes) est difficile en raison de l’obstruction. Ce blocage complet ou  partiel chez l’enfant est souvent causé par de grosses amygdales. Un examen rapide de la bouche et de la gorge révèle le problème.

Les polypes néonataux peuvent également causer l’apnée du sommeil du bébé. Ce tissu, a un rôle défenseur. Il conserve divers germes (germes, virus, bactéries, etc.) afin de protéger la voie respiratoire. Mais quand les végétations adénoïdes montrent une croissance significative, celles-ci peuvent éviter l’air de pénétrer dans les poumons.

D’ailleurs, les allergies ou l’obésité peuvent provoquer un gonflement de la gorge ou des voies nasales. Le résultat est un lien à un bon trajet de l’air. Au contraire, elle entraîne une respiration pathologique et un arrêt respiratoire, caractéristique de l’apnée du sommeil. Enfin, la difformité peut aussi être à l’origine du syndrome.

Risque pour le petit enfant

Comme pour les adultes, les conséquences de ces troubles chez un enfant sont à tenir au sérieux. L’essoufflement prive le corps de l’oxygène dont ces enfants ont besoin afin de fonctionner. Le cœur et le cerveau souffrent de cet arrêt répété de la ventilation.

Un enfant avec un ronflement où son nez n’est pas bouché est une alarme qui doit être traitée. Car si ces troubles fonctionnels sont présents, le développement de l’enfant change significativement. Parfois, il existe un retard psychomoteur d’un nourrisson, un retard mental avec des difficultés d’apprentissage et plus lent que la normale. L’apnée du sommeil contribue également au syndrome de mort subite, mais les opinions varient.

Solutions  pour les troubles chez les enfants

Si vous remarquez des symptômes de cette maladie chez un bébé, il est important de consulter un expert de santé pour un diagnostic fiable, comme un polygraphe.

De cet effet, si l’exagération des amygdales étant le responsable de ce problème, une ablation doit être nécessaire pour retirer l’organe pauvre en oxygène au moment des suspensions respiratoires. La chirurgie est réalisée sous anesthésie. Cela nécessite un jour ou deux d’hospitalisation. Les résultats sont très satisfaisants.

Quand les apnées sont causées par une allergie entraînant une obstruction des voies respiratoires, le médecin prescrira un traitement ajusté pour lutter contre ce phénomène.

Enfin, si l’enfant est en surpoids, il doit suivre un régime alimentaire adapté pour reconquérir un poids tolérable. La respiration redevient normale et les apnées disparaissent.